Logo EIPAS
Administration
Identifiant : Mot de Passe :
retour

Accueil

|

Consultations

|

Ateliers
collectifs

|

Services aux
entreprises

|

Actu

|

Ressources
SALARIES
ENTREPRISES

|

Ressources
PROFESSIONNELS
DE SANTE

|

Bulletin
Mieux Vivre
Au Travail

|

Contact

|

Formations

|

EIPAS sarl
Organisme de formation


Le 9 avril 2013, à 20h

Conférence du Professeur Noël CANO, Directeur du Centre de Recherche en Nutrition Humaine d'Auvergne

MIEUX MANGER, MOINS STRESSER

Une meilleure alimentation peut-elle nous aider à mieux faire face au stress ?

Télécharger le résumé de la conférence au format pdf

Télécharger l'affiche de la conférence au format pdf

mieux manger<div id=

Résumé de la conférence

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles La prévention du stress repose notamment sur la préservation de la santé. L'alimentation et l'activité physique sont les déterminants majeurs du risque de maladie chronique.

Alimentation, activité physique et santé

Les produits de base (céréales, féculents, légumes secs) qui étaient la base de l'alimentation ont diminué fortement depuis le 18ème siècle au profit des viandes, des produits laitiers, des corps gras et du sucre. La part des calories d'origine lipidique a considérablement augmenté, passant de 16 % de l'apport énergétique à 42 %. Simultanément le nombre d'heures d'activité physique quotidienne à très fortement diminué. Les personnes dites "sportives" aujourd'hui sont en réalité moins actives qu'une personne "standard" au 19ème siècle.

Ce constat a conduit l'OMS à lancer en 2005 un plan de prévention des maladies chroniques pour la promotion d'une activité physique régulière et d'une meilleure alimentation.

Alimentation et stress

Le stress est associé chez l’homme à une alimentation :
- riche en graisse, sel, acides gras mono et polyinsaturés
- pauvre en glucides, fibres, calcium, carotène et vitamine A.
La sensation de soutien au travail est associée :
- chez l’homme à une alimentation riche en énergie, glucides, fibres, calcium, carotène, vitamine A, C, E et acides gras saturés
- chez la femme à une alimentation riche en énergie, protéines, fibres, calcium, carotène, vitamine A, C, E et acides gras polyinsaturés.
Le stress au travail peut affecter les travailleurs à travers les comportements alimentaires : satiété plus tardive, manger vite, manger pour compenser l'irritabilité. Ces comportements alimentaires sont liés à des charges de travail élevées. Ils contribuent au risque d'obésité.

Les règles hygiéno-diététiques

Les règles hygiéno-diététiques contribuent à l’amélioration de la qualité de vie du salarié : alimentation, sommeil, activité physique, prévention des addictions…)..

Voici les 9 recommandations du Programme National Nutrition Santé 2011-2015 :
1. Au moins 5 fruits et légumes par jour sans effort
2. Les féculents, un plaisir à chaque repas
3. Viande, poisson, œufs : 1 à 2 fois par jour
4. 3 produits laitiers par jour ? Vive la variété !
5. Le sel : comment limiter sa consommation ? Bannir la salière sur la table. Le pain est la première source de sel dans l’alimentation en France.
6. Limitez votre consommation de sucre tout en restant gourmand
7. Matières grasses: savoir les choisir et réduire sa consommation. La consommation de sucre et de graisse associés favorise le stockage des graisses.
8. De l’eau sans modération !
9. Bouger chaque jour, c’est bon pour la santé.
La pratique d'une activité physique modérée et régulière est un facteur essentiel de bien-être et donc de prévention du stress. C.f.Conférence "Marcher bouger pour mieux vivre au travail"

Conclusion

Les règles hygiéno-diététiques contribuent à l’amélioration de la qualité de vie du salarié : alimentation, sommeil, activité physique, prévention des addictions…. Une alimentation équilibrée et variée prévient les maladies chroniques et favorise le maintien de la santé et en conséquence la qualité de vie au travail.

Dans l'état actuel des connaissances scientifiques, il n'y a pas de complément alimentaire qui protège efficacement contre le stress. La consommation de compléments alimentaires est inutile si on a une alimentation équilibrée et variée et elle peut même être nocive.

Il n'y a pas de mauvais aliments.

Le plaisir de manger et la convivialité sont des facteurs de bien être qui s'opposent aux effets du stress.




Retour à l'accueil

© "EIPAS" 2008-2015, tous droits réservés | Espace Membre